Championnat du monde des sports cérébraux

0 Comments

Le mot « sport » fait très généralement penser aux activités physiques, mais cela ne se limite pas à ce point. Les sports cérébraux existent également et constituent des activités qui font appel à la réflexion. Quelques fois, ils sollicitent même l’adresse, le sens de l’observation et la vivacité. Les sports cérébraux se déclinent sous de nombreuses formes telles que les jeux d’échecs, de dames et bien d’autres. A l’image des sports classiques, des championnats mondiaux existent également pour ces sports intellectuels. Vous pouvez même parier dessus comme c’est le cas avec d’autres disciplines sportives.

Quand les neurones font du sport

Il faut un esprit sain dans un corps sain. Ce dicton n’a jamais été aussi vrai. En 2018 par exemple, la Côte d’Ivoire a abrité le championnat du monde du jeu de dame à Abidjan. Près de 500 athlètes venus d’une vingtaine de pays se sont donnés rendez-vous pour confronter leurs stratégies. Cette compétition a permis de révéler des athlètes autres que sportifs, comme il est courant de le voir. Les pays africains ont brillé par leurs performances au cours de ce championnat du monde de jeu de dames. Ce n’est d’ailleurs pas le seul jeu intellectuel qui fait l’objet de compétition sur le plan mondial.

D’autres jeux comme le bridge donnent également lieu à des compétitions de grande envergure. C’est notamment le cas du tournoi de Saint Jean qui fait s’affronter, les joueurs de Mirande, Auch et Eauze. Le tournoi s’est échelonné sur deux jours et s’est soldé par une remise de prix aux gagnants. Il a d’ailleurs connu le déplacement de nombreux amateurs de bridge, qui n’ont pas voulu se faire conter cette rencontre.

Jeu d’échec et compétition

Depuis le 19 janvier 200 en France, les échecs sont officiellement reconnus comme un sport à part entière. Cela a d’ailleurs soulevé une vive polémique quant à la forme que revêt ce jeu, puisqu’il ne fait intervenir aucune activité physique. Pour les joueurs, le cerveau est le muscle le plus utilisé dans ce sport. Cela se justifie assez aisément par le fait que dans les compétitions, les joueurs s’affrontent pendant de longues heures sous une incroyable pression. Les athlètes de ce sport doivent avoir une grande maîtrise de leur niveau de jeu et rester concentrés, même quand le délai de jeu s’épuise.

Les joueurs d’échecs ressentent les mêmes sensations que les sportifs. Ce jeu a l’avantage de ne pas nécessiter d’importants investissements, et présente aussi de nombreuses particularités. Les compétitions sont mixtes et toutes les tranches d’âges sont confondues. Vous aurez ainsi la chance d’affronter des joueurs dont la réputation est mondialement établie, et même de les battre si c’est votre jour de chance. Cela donne d’ailleurs l’occasion de parier, ce qui permet de rafler de belles cagnottes par la suite.

Les championnats mondiaux des sports cérébraux se déroulent sous l’œil attentif d’arbitres qualifiés. Il en résulte des classements semblables à ceux des joueurs de tennis et autres disciplines sportives. Cela permet de conférer un certain statut à ces champions du cerveau qui peuvent alors faire valoir leurs droits partout où besoin sera. D’autres jeux tels que le Scrabble par exemple font également l’objet de compétitions de grande envergure. Les sports cérébraux ont donc de beaux jours devant eux et révèleront encore des athlètes d’un autre genre.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *