Page d'accueil
Page d'accueil
Présentation du club
Forum
Noir et Blanc
Tournois
Ressources
Échelle des niveaux
Règles du jeu
Photographies
Liens Web
Crédits
Club de Go de Paris

café "Le Djurdjura"
à l'angle de la rue St Martin
et de la rue aux ours
75003 Paris
M° Étienne Marcel

Contact : 
  noir & blanc Le Monde du Go
   
 
date de publication : 5 novembre 2006
Les mauvais fuseki-joseki se propagent comme des épidémies
- Maître Lim -
 
Figure 1  
Figure 1 Voir... SGF...

C’est le démarrage d’une partie. L’auteur martèle que 10 est une grosse erreur. 11 est encore pire. On remonte à son origine (FIG. II).


Figure 2  
Figure 2 Voir... SGF...

La séquence de 8-33 a été jouée dans une partie de grand titre, il y a un demi-siècle. Entre deux figures, on trouve une petite évolution : la position de 11, mais la mauvaise idée de la pince en 11 persiste tenacement, comme une mauvaise tradition. Retournons à la figure I. Pour Noir, ce n’est pas la peine de se mettre en forme déchirée (sakare-katachi) en jouant exprès 11 (FIG. III).


Figure 3  
Figure 3 Voir... SGF...

12-14-16-18 sont obligés. 19 domine la partie entière. On dirait que 11 est prématuré. Non ! C’est une sanction immédiate de 10. Plus tard, si Noir joue 11, Blanc ne répondra jamais en 12. Par ailleurs, concernant 20, ce n’est pas une invasion. C’est un gros point (pas du tout stratégique). Blanc n’aura pas le courage de jouer en A. Selon Koichi Kobayashi, faire un territoire unique n’est pas une bonne idée. L’auteur réfute : jouer six coups sur les 2è et 3è lignes en gote au début est catastrophique, à moins que « la vallée noire » ne soit dévastée. Risquant le tout pour le tout, Blanc devra jouer quelque part en B. Le coup 17 lance à l’envahisseur des regards sévères.

Cette longue séquence est toujours à la mode, partout dans le monde. Tokyo, Osaka, Kyoto, Nagoya, Séoul, Pusan, Pékin, Shanghai, Canton, New York, San Francisco, Los Angeles, Paris, Berlin, Londres…

Il y a de nombreuses épidémies, et il y a de même autant de fuseki-joseki erronés (Cf. Brochure Rouge, Noir&Blanc). On ne supprimera jamais ce truc con, jamais, jamais. Un imbécile crève dans sa peau. Pour le moment, je me réserve de parler des défauts irrémédiables de plusieurs types de civilisations.

Maître Lim au Lescot - juillet 2006Ainsi, de nombreux fuseki-joseki bidons circulent. On les reproduit mécaniquement. Les hommes sont des manchots. Très abrutis, ils mènent une vie collective en croyant des non-sens, des absurdités fabriquées par des personnages de prestige. De mon vivant, je n’arriverai jamais à vous réveiller de votre cauchemar léthargique.

Je suis très déçu. Après ma mort, je réapparaîtrai comme un fantôme, pas comme un feu follet dans la nature, ni comme un esprit de vengeance, mais comme un esprit sarcastique qui se moque de vous, qui vous chatouille, qui vous chahute, qui vous fait éternuer, roter ou dégueuler. Dorénavant, toutes mes gueulantes s’appelleront « l’ouvrage de Maître Lim posthume-costume ». Pourquoi en costume ? Le fantôme est toujours habillé. Un fantôme à poil est impensable. S’il n’est pas en costume, on ne le voit pas. Le fantôme n’est ni vu ni entendu. Seul l’homme subtil sent le frôlement des pans de son habit. On ne voit que ses costumes, et ceux-ci sont les écrits de Maître Lim. Je danserai avec un seul slip sur les goban jonchés de fuseki-joseki bidons. N’ayez pas peur de moi. Je ne serai pas du type du papa d’Hamlet.


Fuseki chinois de Lee Chang Ho  
Fuseki chinois
de Lee Chang Ho
Voir... SGF...

Encore une autre chose drôle : « Fuseki-joseki de Lee Chang Ho » (Blanc). Ce truc plein de défauts a été à la mode partout pendant huit ans jusqu’à la fin 1999. Aujourd’hui, on ne le joue plus. Il a disparu sans bruit comme un fantôme craintif-furtif-fugitif. Assez débile ! Très scandaleux !

Une réalité humaine : « Un lépreux ramasse un mouchoir sale abandonné par un prophète pour guérir sa maladie ». Là où se pavanent des fuseki-joseki bidons, le fantôme de Lim hantera.

Jusqu'à 5, c'est un fuseki Chinois en posture basse. Noir jouera 29 en A.


L'opinion de Maître Lim  
L'opinion
de Maître Lim
Voir... SGF...

14-16-18 est lourd ; 14 en A. 24-26 est téméraire ; 27 est une sanction immédiate.

34 est une tentative inutile. Il est urgent de répondre à 35. Sinon Noir joue en B. Quant à 36, Noir n'a qu'à jouer 37.

Après 39-41, c'est le ko. Ce ko n’est pas onéreux pour Noir, mais très cher pour Blanc. Il vaut mieux jouer 36 en C.