Page d'accueil
Page d'accueil
Présentation du club
Forum
Noir et Blanc
Tournois
Ressources
Échelle des niveaux
Règles du jeu
Photographies
Liens Web
Crédits
Club de Go de Paris

café "Le Djurdjura"
à l'angle de la rue St Martin
et de la rue aux ours
75003 Paris
M° Étienne Marcel

Contact : 
  noir & blanc Le Monde du Go
   
 
date de publication : 4 octobre 2005
Partie finale du 18e Fujitsu - Maître Lim
D’après Go-Weekly (18/07/2005)
Blanc : Lee SeDol - Noir : Choi CheolHan - 04/07/2005
 
Figure 1  
Figure 1 (1-40) Voir... SGF...

Au début de la partie (9-25), ils n’ont pas bien joué. Le commentaire de Go Weekly est défectueux.

9 est lent. Blanc devrait jouer 10 en 18 (DIA. 1).

10 est un coup obscur. 11 est une grosse erreur. Noir doit absolument jouer 12. Souvent, Sedol joue en début de partie un coup lent du type de 10. 12 est un point stratégique, désormais Noir est impliqué, en gote, dans la stratégie de Blanc. Normalement, Noir aurait dû jouer 9 en A (DIA. 3).

17 est obligé. 23 et 25 sont mauvais. Tout simplement, Noir devrait jouer en B. 38 est absolu. Noir a trois groupes instables.


DIA. 1  
DIA. 1 Voir... SGF...

12 est important. On envisage jusqu’à 19. Ensuite, Blanc jouerait 20 en A. Globalement, Blanc avance. Si Noir joue 11 en 12, que se passe-t-il ? (DIA. 2)

 


DIA. 2  
DIA. 2 Voir... SGF...

Après 12, un coup noir est nécessaire sur le bord nord (par exemple 13). Après 14, 15 est correct. En jouant 16, Blanc est toujours en avance.

 


DIA. 3  
DIA. 3    

Après 9, Blanc a quatre choix (DIA. 4, 5, 6 et 7). Dans tous les cas, Noir garde toujours l’avantage de l’initiative globale. D’ailleurs, dans le diagramme 1, il y a un autre coup à la place de 11 (DIA. 8).


DIA. 4  
DIA. 4 Voir... SGF...

DIA. 5  
DIA. 5 Voir... SGF...

DIA. 6  
DIA. 6 Voir... SGF...

DIA. 7  
DIA. 7 Voir... SGF...

DIA. 8  
DIA. 8 Voir... SGF...

Noir jouerait 11. 12 est hasami sévère à l’appui de 10. Si Noir joue 13 en 17 ? (DIA. 9).

 


DIA. 9  
DIA. 9 Voir... SGF...

14 est un bon coup. 15 est tesuji. Mais dans ce cas-là, 16 est très efficace. Avec 20, c’est un blocus quasi parfait. Le coin n’est à personne pour le moment.

 


Figure 2  
Figure 2 (41-115) Voir... SGF...

En jouant 41-47, Noir cherche à attaquer le groupe blanc. Toujours selon Go-Weekly, Sedol a dit qu’il valait mieux jouer 55 en A (DIA. 10).

Avec 66, les quatre pierres noires sont abattues. Après 68, la partie est normalement finie, mais une bonne action est entravée par les obstacles. Sans l’échange 90-91, ce Blanc est déjà vivant (DIA. 11) ; parce qu’après cet échange, Blanc a laissé son groupe, il est tué. Paradoxe.

106 est obligatoire, sinon les deux groupes blancs seront séparés. En jouant 107, Noir tue ce blanc sans ko. Si Blanc joue 114 en 115, Noir joue 114, alors Blanc B, Noir en C. On voit bien le mauvais effet du dame-zumari 90-91.

Par ailleurs, Sedol dit qu’il était prématuré de jouer 107. Si Noir avait joué en D, la partie aurait vraiment été difficile pour Blanc. Sedol prévoit mieux que Choi d’un coup. Encore un effort pour lui !


DIA. 10  
DIA. 10 Voir... SGF...

Go-Weekly montre jusqu’à 6. L’auteur ne comprend rien.

 


DIA. 11  
DIA. 11 Voir... SGF...

1-2-3 est cohérent. 5 est nécessaire. Blanc joue 6. Il est impossible de tuer tout ce Blanc.

Le Go-Weekly se trompe : « En jouant hane 90, Blanc empêche Noir de jouer le coup 111 ».

 


Figure 3
33 en 26, 58 en 52, 72 en 21, 103 en 48

Blanc gagne de 2 ½ points.

 
Figure 3 (116-206) Voir... SGF...

60 n’est pas correct : 60 en A (DIA. 12).

87 a été la dernière chance pour Noir (DIA. 13).

Toujours, Choi prévoit moins que Sedol d’un cran. Cela serait la distance entre le sommet et les autres.

Après la remise du prix, Sedol a répondu aux questions des journalistes. Il ne pense pas qu’il a dépassé Lee Chang Ho. Est-il numéro 2 ? Il dit : « Il y a un seul Jules César. Après lui, personne. Ni Brutus, ni Cassius, ni Antonio ».

 

 


DIA. 12  
DIA. 12 Voir... SGF...

Ce diagramme est nettement meilleur que la série de la Figure 3 pour Blanc.

 


DIA. 13  
DIA. 13 Voir... SGF...

Blanc ne doit pas jouer 6 en 9, parce qu’il y a un mauvais aji.

14 est nécessaire. Dans ces conditions, la partie est extrêmement serrée, selon Sedol.

 


***

Jusqu’à maintenant, l’auteur a analysé de nombreuses parties de Sedol. Il n’a joué aucune partie qui lui plaise. L’auteur a toujours trouvé (s’il ne s’y trompe pas) un ou deux coups insipides dans une vingtaine ou une trentaine de coups de début. Quant à son style de chuban, son agressivité fulgurante dépasse même Honinbo Shuho.