Page d'accueil
Page d'accueil
Présentation du club
Forum
Noir et Blanc
Tournois
Ressources
Échelle des niveaux
Règles du jeu
Photographies
Liens Web
Crédits
Club de Go de Paris

café "Le Djurdjura"
à l'angle de la rue St Martin
et de la rue aux ours
75003 Paris
M° Étienne Marcel

Contact : 
  noir & blanc Le Monde du Go
   
 
date de publication : 10 août 2004
La force de Choi CheolHan (né au 12/03/85)
Chers lecteurs, il vaut mieux faire des références :
RFG n°93 (Choi CheolHan - Yuki Satoshi)
RFG n°100 (Choi CheolHan - Peng Quan, né au 9/11/85)
RFG n°104 (Choi CheolHan - Xie He, né au 14/05/84)

Choi CheolHan
Choi CheolHan

 

L'auteur se rappelle un printemps de Péking, début 2000, où cet adolescent a laissé voir sa figure comme délégué de la Corée au tournoi international par équipe ; il a remporté 3 victoires consécutives, et il a perdu sa quatrième avec Satoru Kobayashi.

Et ce dernier, complétement ébahi de son style insolite et insolent, extrémement "mongoloïde", a soufflé un mot : « Quand ce style “bakeru” (muer), il sera invincible et redoutable (sue-osoroshi)  ».

Déjà, depuis des années, ce garçon défraye la chronique de go.

L'auteur présente ses deux parties récentes avec Lee ChangHo, et deux autres avec Hane Naoki (Kisei Japonais).

Maître Lim



Coupe Kisung (titre Coréen)
Blanc : Lee ChangHo - Noir : Choi CheolHan - 16 avril 2004

En gagnant cette partie (au score 4:1) Choi a pris deux titres nationaux à Lee. C'est juste 5 jours avant la coupe Ing. Il va remplacer le poste de Lee ChangHo qui a dominé le monde de go depuis 12 ans.

Figure 1  
Figure 1 (1-100) Voir... SGF...

Après 16, sans doute ont-ils joué jusqu'à 33 d'emblée. Blanc ne peut pas oser 34 en 39. Il vaudrait mieux jouer 34 en 35.

Le paysage jusqu'à 50 n'a pas l'air bon pour Blanc. On dirait qu'il valait mieux jouer 16 en 17. 54 est important.

Blanc ne peut pas réagir de force contre 67, à cause de la fragilité du groupe blanc.

Jusqu'à 100, on a bien prévu.


Figure 2  
Figure 2 (101-200-265) Voir... SGF...

24 est correct ; on ne peut pas jouer 24 en A. 27 est un gros point. Blanc n'a eu aucune chance.

Noir gagne de 2,5 points (komi, 6,5).


Coupe Ing, 3e ronde
Blanc : Lee ChangHo - Noir : Choi CheolHan - 24 avril 2004
Figure 1  
Figure 1 (1-100) Voir... SGF...

Est-ce que 28 et 30 sont obligatoires ? C'est un symptôme de phobie de Choi n'est-ce pas ?

Déjà, l'auteur pressent un mauvais augure pour Blanc. Vie en gote du blanc dans le coin nord-est. Filiforme du groupe blanc sur bord sud. Où sont les prestiges d'antan de Lee ?

Au fil de l'eau fuit la gloire. Un dragon monté au ciel doit descendre. Une floraison se fane. La suprématie de Lee a duré depuis qu'il a remporté la coupe Tongyang, âgé de 16 ans.

Jusqu'à 100, l'auteur n'a rien à commenter.


Figure 2  
Figure 2 (101-150-321) Voir... SGF...

50 est démesuré. Si Noir joue 51 en A, cela fait ko ; Noir a beaucoup de menaces de ko, mais Blanc en a moins.

Donc, Blanc aurait dû jouer 50 en A.

Noir avance d'une vingtaine de points.

Noir gagne de 5 points (komi, 8).


Coupe Fujitsu, 2e ronde
Blanc : Choi CheolHan - Noir : Hane Naoki - 12 avril 2004
Figure  
Figure (1-100-182) Voir... SGF...

Le joseki 7-19 est très discutable, notamment dans le cas de la disposition de 2-4-6. (CF 2e partie du Tengen-sen).

Manifestement, 37 est mou. En exploitant la faiblesse A, blanc aurait dû jouer autrement. Le territoire blanc sur le bord nord est trop grand. A 182, Noir abandonne.


Coupe Ing, 1er ronde
Blanc : Hane Naoki - Noir : Choi CheolHan - 20 avril 2004
Figure  
Figure (1-99-169) Voir... SGF...

22 est inutile. A partir de 31, une longue série de combats se poursuivent. 59 et 61 sont efficaces. Sans doute, Blanc ne les a-t-il pas prévus.

Sans répondre à 84, Choi ose jouer 85 et 87 ; il vise karami de deux grands groupes blancs. Sans répondre à 92, Noir joue 93, coup brutal (naguri komi), et coup de grâce, 95 et 97. Blanc ne peut pas jouer 98 en 99 ; s'il y joue, Noir joue 98.

La partie est finie.