Page d'accueil
Page d'accueil
Présentation du club
Forum
Noir et Blanc
Tournois
Ressources
Échelle des niveaux
Règles du jeu
Photographies
Liens Web
Crédits
Club de Go de Paris

café "Le Djurdjura"
à l'angle de la rue St Martin
et de la rue aux ours
75003 Paris
M° Étienne Marcel

Contact : 
  noir & blanc Le Monde du Go
   
 
Parution initiale : N&B n° 13 - Été-automne 1995

Tournoi de Paris 95 :
le discours inaugural auquel vous avez échappé...

— La Grenouille —

La parole présidentielle, trop perturbée par les nasillements microphoniques, nous avait tant manqué ! Dans sa grande mansuétude, la Grenouille nous l'avait promise dans la dernière RF-GO ; la voici ... (NDLR)

Bienvenue à tous qui êtes venus participer au tournoi de Paris 1995. Il est ouvert ! Le petit texte qui va suivre vous en donnera les clefs. Mais à quoi bon, me direz-vous, puisqu'il est ouvert ? Et je vous répondrai que la fine équipe de chouettes copains que nous sommes qui n'a manqué aucune occasion d'enfoncer les portes hérissées de redoutables ferrailles dressées devant elle, vous demande de ne pas enfoncer un tournoi ouvert avant qu'il ne soit refermé.

Je voudrais aussi vous faire apprécier combien les liens qui unissent le tournoi de Paris 1995 à la défense et à la démocratie sont nombreux. Tout d'abord notre tournoi, je veux dire votre tournoi, se déroule traditionnellement pendant le week-end de Pâques. Chez nos amis italiens et espagnols, Pâques se prononce à peu de choses près PASCOUA. Et justement, en France, PASQUA se traduit, à peu de chose près, par démocratie.

En cette année d'élection, il nous fallait un PRÉSIDENT : c'est ma pomme. Mais, n'y voyez aucun message subliminal, certains d'entre vous savent que je grenouille mais pas sur ce genre de nénuphar. J'ai été désigné parce que je suis le seul capable d'annoncer du beau temps en descendant à l'échelle.

En démocratie, à tout président, il faut un super président et j'ai nommé Antoine Roché, plus qu'un rocher, une éminence. Antoine est le véritable Deus ex Machina de ce tournoi. Cependant, si le Super-Président-Éminence décide et investit, le président va en prison pour dettes. Aussi, je vous précise que pour les oranges, ma préférence va aux navels.
À tout super-président-éminence, il faut (en démocratie) un chef. Nous sommes en démocratie, oui ou non ? ... Et le chef c'est Caroline, qui, pour la première fois dans l'histoire mondiale du tournoi de go de Paris vous proposera de manger chaud à prix tièdes. Passez vos commandes !

Si nos amis venus de loin, parfois à pied, sous la mitraille, ont pu trouver une cellule dans la ruche parisienne avec une paillasse et parfois l'eau courante, c'est grâce à l'entregent (je dis bien l'entregent) de Charles Mary. À propos de cellule, je vous rappelle que pour moi, c'est les navels.

Hervé Guichon avait d'abord prévu de tracer à la craie sur le sol des gobans rustiques et avait rapporté d'Étretat une grosse, une très grosse quantité de galets noirs et blancs. Si certains d'entre vous ont des aquariums à garnir... Finalement, un traitement démocratique l'a convaincu d'aller, en banlieue, s'approvisionner en matériel plus conforme aux traditions.

Jean-Pierre Tavan a conçu et réalisé la plaquette que je lui ai tout à fait démocratiquement fait refaire trois fois. Je pense qu'après le stage qu'on prévoit pour lui dans notre camp d'édification de la jeunesse, il fera mieux à l'avenir. Pour l'instant, il est légèrement puni, au cabinet noir du sous-sol et procédera au tirage des rondes, surveillé par Philippe Krellenstein et Michel Debecdelièvre. Il est aussi privé de dessert et c'était des navels.

En cas de litige, au demeurant fort improbable, nous avons l'autorité d'un videur, ... je veux dire d'un arbitre à la carrure impressionnante, Michel Gaboly, dit "peine de mort" (parce qu'en démocratie, la peine de mort est Gaboly).

Le général Hivert exploitera au maximum vos malsaines velléités de vous tenir informés de l'actualité du go, ou de lire pour progresser.

Charlie Adams, s'il a pu traduire à l'improviste ce texte n'aura aucun mal à organiser le tournoi de blitz où il vous est vivement et démocratiquement conseillé de vous inscrire.

Grâces soient rendues à toutes celles et tous ceux qui, malgré les sévices passés et à venir, ont bien été contraints de nous aider : Sylvie, Véronique, Catherine et Cédric ; leurs hématomes témoignent en leur faveur.

Enfin, les décors sont de Roger Hart et constituent la seule trace d'une ancienne dictature.

Bonnes parties à tous !

La Grenouille